interposer

interposer

interposer [ ɛ̃tɛrpoze ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1355; lat. interponere, d'apr. poser
1Poser (qqch.) entre deux choses. Interposer un écran. Pronom. « ce verre déformant qui [...] s'était interposé entre elle et les créatures » (F. Mauriac).
2Fig. Faire intervenir. « il n'y eut pas une puissance qui interposât ses bons offices » (Voltaire). Pronom. S'interposer dans une dispute, intervenir pour y mettre un terme. ⇒ s'entremettre. « Sa mère, quand elle tâchait de s'interposer, était rudoyée » (Flaubert).

interposer verbe transitif (latin interponere, avec l'influence de poser) Placer quelqu'un, quelque chose entre deux choses ou deux personnes : Interposer un barrage entre les deux groupes de manifestants. Faire intervenir quelque chose entre deux groupes, deux personnes : Interposer ses bons offices entre les deux adversaires.interposer (synonymes) verbe transitif (latin interponere, avec l'influence de poser) Placer quelqu'un, quelque chose entre deux choses ou deux personnes
Synonymes :
- insérer

interposer
v. tr.
d1./d Placer entre deux choses. Interposer un prisme entre une source lumineuse et un écran.
|| v. Pron. Les éclipses se produisent quand la Lune s'interpose entre le Soleil et la Terre.
d2./d v. Pron. Intervenir (comme médiateur, pour mettre fin à une dispute). Ils allaient en venir aux mains, je me suis interposé.

⇒INTERPOSER, verbe
A. — 1. Qqn interpose qqc. entre. Poser entre. Synon. insérer, intercaler. En mettant un écran entre ce corps et le thermoscope, en interposant des milieux de diverse nature (...) on constaterait que l'action émanée des corps incandescents se transmet (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 138). On sait qu'elle interposait constamment son éventail, son ombrelle, entre son visage et les regards (BARRÈS, Amori, 1902, p. 172).
Dans un cont. métaph. Elle interpose entre nous et son cœur véritable une brume de charmes que bien peu d'hommes savent franchir, dépasser (MAURIAC, Journal 1, 1934, p. 64) :
1. Elle [la pudeur] abaisse notre paupière pour ne laisser arriver à nos yeux que ce qu'ils doivent apercevoir, elle interpose un voile entre nos yeux et notre âme; elle donne une draperie à notre sensibilité...
CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1806, p. 13.
2. Qqc. s'interpose entre. Venir se poser entre. Il me semble qu'il n'y a plus qu'une chose qui s'interpose entre nous, c'est que vous avez aimé (BALZAC, Corresp., 1822, p. 164). Le fameux baldaquin de Saint-Pierre, élevé par le Bernin (...) a le défaut d'altérer l'unité de la perspective en s'interposant entre la nef et le chœur (MÉNARD, Hist. B.-A., 1882, p. 155) :
2. Elle n'arrivait plus à fixer son attention sur quoi que ce fût, livre, travail : à chaque instant s'interposait, entre la page et ses yeux, l'image de cet homme, le dessin de son visage, une ombre insistante, qui l'émouvaient.
DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 154.
Qqn s'interpose dans. Elle n'avait avec moi aucune de ces craintes, de ces réserves, de ces pudeurs, qui s'interposent dans les relations d'une jeune fille et d'un jeune homme (LAMART., Graziella, 1849, p. 229).
B. — Au fig.
1. Qqn interpose qqc. (entre). Faire intervenir entre. Interposer sa médiation. C'est la guerre de tous contre tous; pas un ancien ni un chef qui puisse alors interposer son autorité (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 1, 1801, p. 22). On n'interpose pas entre le chef et le peuple un organisme de conciliation ou de médiation, mais l'appareil justement (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 227) :
3. Au milieu de cette misère du peuple et de cette affliction des gens de bien, l'université, qui seule pour lors maintenait l'honneur, le respect de la vraie religion et l'amour du bien public, crut qu'il était de son devoir d'interposer ses bons offices...
BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 183.
2. Qqn s'interpose (dans, entre). Intervenir comme médiateur (dans un conflit, entre des personnes en différend). S'interposer dans un conflit, une dispute, une querelle; venir s'interposer. La querelle même devint si violente, qu'il fallut que les groupes voisins s'interposassent pour les empêcher d'en venir aux mains (VOLNEY, Ruines, 1791, p. 169). Il ne lui vint pas à l'idée de s'interposer entre les combattants (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 225). Vous n'avez pas honte, dis-je en m'interposant entre eux comme j'aurais séparé deux enfants (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 356).
Prononc. et Orth. : [], (il) interpose [-po:z]. PASSY 1914, BARBEAU-RODHE 1930 [-po:ze]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1355 dr. personne interposée « qui sert d'intermédiaire » (Rec. gén. des anc. lois fr. par MM. Decrusy, Isambert, Jourdan, t. 4, p. 756); 2. 1538 « faire intervenir » (EST.); 1690 pronom. (FUR.); 3. 1546 « poser, placer une chose entre deux autres » (EST.); 1690 pronom. (FUR.). Empr., avec francisation d'apr. poser, au lat. class. interponere « placer entre, intercaler », composé de inter « entre » et de ponere « placer, poser ». Fréq. abs. littér. : 316. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 332, b) 396; XXe s. : a) 508, b) 540.

interposer [ɛ̃tɛʀpoze] v. tr.
ÉTYM. 1355, au p. p.; à l'inf., 1538; du lat. interponere, de inter-, et ponere « poser », avec influence de poser.
1 (Concret).Sujet n. de personne. Poser (qqch.) entre deux choses. || Interposer un écran entre une source lumineuse et l'œil. Mettre, placer, poser.Passif et p. p. || Planchettes interposées entre la maçonnerie et les poutres. Intercaler (→ Fil, cit. 28).Sujet n. de chose. || Un mur interposait sa masse, son ombre entre le soleil et nous. || « L'hiver (cit. 5) interpose, entre octobre et mars, une saison massive… » (Colette).
Pron. Se mettre entre. || Il y a éclipse de soleil quand la Lune s'interpose entre le Soleil et la Terre ( Interposition).
1 (…) le temps est un voile interposé entre nous et Dieu, comme notre paupière entre notre œil et la lumière.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 82.
2 S'interposer v. pron. (1690). Sujet n. de choses. || Image, pensée qui s'interpose entre le livre et les yeux du lecteur (→ Encombrer, cit. 11). Obstacles qui s'interposent entre deux êtres. Dresser (se), séparer.
2 Elle n'avait avec moi aucune de ces craintes, de ces réserves, de ces pudeurs, qui s'interposent dans les relations d'une jeune fille et d'un jeune homme et qui souvent font naître l'amour des précautions mêmes que l'on prend pour s'en préserver.
Lamartine, Graziella, IV, II.
3 Elle ne pouvait plus supporter cette voix polie, traînante, qui s'interposait toujours entre Antoine et elle (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 227.
4 Ce verre grossissant, ce verre déformant qui si souvent s'était interposé entre elle et les créatures, soudain disparaissait; et elle voyait Georges tel qu'il était réellement (…)
F. Mauriac, Fin de la nuit, VI, p. 125.
3 Sujet n. de personne. a Littér. Faire intervenir. || Interposer son autorité. || Interposer un médiateur entre les belligérants.
5 À l'égard du malheureux Patkul, il n'y eut pas une puissance qui interposât ses bons offices en sa faveur (…)
Voltaire, Hist. de Charles XII, III.
b S'interposer v. pron. Cour. || S'interposer dans une dispute, une querelle, intervenir pour y mettre un terme. Entremettre (s'). || Tenter de s'interposer. || Des amis communs se sont interposés pour les réconcilier (Académie). || S'interposer entre des hommes qui se battent.S'interposer dans les relations entre deux personnes.
6 (…) toutes les fois que l'autorité souveraine voudra s'interposer dans les conflits de l'honneur et de la religion, elle sera compromise des deux côtés.
Rousseau, Lettre à d'Alembert.
7 Sa mère, quand elle tâchait de s'interposer, était rudoyée comme lui.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, I, II.
——————
interposé, ée [ɛ̃tɛʀpoze] p. p. adj.
ÉTYM. (1355; du lat. interponere, d'après posé, p. p. de poser, pour traduire le lat. interpositum).
A Passif et p. p. → ci-dessus (cit. 1).
B Adj.
1 Qui est placé entre deux choses. || Objets interposés. || Montrer qqch. || « sans symboles interposés » (Bergson).
Dr. || Personnes interposées, qui figurent dans un acte juridique en leur propre nom, à la place du véritable intéressé. Interposition (→ Adjudicataire, cit. 2).
8 Toute disposition au profit d'un incapable sera nulle, soit qu'on la déguise sous la forme d'un contrat onéreux, soit qu'on la fasse sous le nom de personnes interposées.
Code civil, art. 911.
2 Loc. cour. (1558, Des Périers, in D. D. L.). Par personnes interposées : par intermédiaires. || Négocier par personnes interposées, en les prenant comme intermédiaires.
9 (…) le véritable propriétaire du cercle qui est aussi mêlé à diverses maisons de jeu, par personnes interposées, ou par association, à Paris et en Province, dans des villes d'eau et des plages à la mode.
Aragon, les Beaux Quartiers, III, VI.
(Avec un n. de personne, de collectivité ou de chose). || « Un destin sur mesure par personnage interposé » (l'Express, 12 avr. 1971). || « Petits scandales, gros commérages, règlements de comptes par journaux interposés » (l'Express, 25 nov. 1968).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • interposer — Interposer. v. a. Il n a guere d usage dans le propre qu en termes d Astronomie, & il se dit d un corps qui se met entre deux autres. Quand la Lune s interpose entre le soleil & la terre, &c. la terre venant à s interposer, &c. On dit fig.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • interposer — son jugement, Interponere iudicium, Iudicium adhibere. Qui interpose son jugement lequel est le mieux des deux, AEstimator. Interposer un tiers, S aider du nom de quelqu un, Interponere personam alterius, B. Par personne interposée, Per… …   Thresor de la langue françoyse

  • Interposer — In ter*pos er, n. One who, or that which, interposes or intervenes; an obstacle or interruption; a mediator or agent between parties. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • INTERPOSER — v. a. Mettre une chose entre deux autres. Il n est guère usité au propre que dans le langage didactique, et avec le pronom personnel. Quand la lune vient à s interposer entre le soleil et la terre, etc. La terre venant à s interposer, etc.   Il s …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Interposer — An interposer is an electrical interface routing between one socket or connection to another. The purpose of an interposer is to spread a connection to a wider pitch or to reroute a connection to a different connection. [http://www.siliconfareast …   Wikipedia

  • interposer — (in tèr pô zé) v. a. 1°   Poser une chose entre deux autres. La révolution de la lune interpose ce satellite entre le soleil et la terre.    Par extension. •   Il y en avait qui croyaient qu on ne jurait pas, à moins d interposer le nom de Dieu,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERPOSER — v. tr. Mettre une chose entre deux autres. Il n’est guère usité au propre que dans le langage didactique. Ce qui est interposé entre l’oeil et l’objet peut changer l’apparence de l’objet. Quand la lune vient à s’interposer entre le soleil et la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • interposer — vt. ptâ interposer êtromi / intre (Albanais.001), intèrpozâ (001, Giettaz) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • interposer — noun see interpose …   New Collegiate Dictionary

  • interposer — See interposal. * * * …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”